PSYCHOTHÉRAPIE

Pour traverser une phase de fragilité ou d’inconfort, pour clarifier des éléments de vie ou donner corps et sens à un projet

Ma pratique de la psychothérapie m’a peu à peu convaincue de l’importance de mettre en évidence les ressources de l’être humain. Car c’est sur ces ressources que celui-ci pourra prendre appui pour explorer ou traverser les zones de turbulence de sa vie.

Je propose donc diverses options d’accompagnement destinées à aider les personnes à découvrir et se familiariser avec leur potentiel.

À partir de la demande de la personne, et en accord avec elle, j’adapte mes interventions en fonction de la spécificité de chacun.

Les séances articulent des temps d’écoute active, de créativité, voire de marche en extérieur, l’objectif étant la mise en mouvement de la pensée, l’élaboration émotionnelle, l’expression et l’appropriation de l’identité propre à chacun.

Les séances de psychothérapie durent une heure.

Psychodrame

Le psychodrame est une psychothérapie par la théâtralisation créée par J.-L. Moreno et approfondie par Anne Ancelin Schützenberger. Cette forme de thérapie utilise la représentation, la parole et le jeu. En individuel ou en groupe, la personne est invitée à montrer, plutôt qu’à expliquer.

Cette approche aide à la prise de conscience et à l’exploration de résolution à des conflits, des mal- êtres, des blocages.

J’utilise cette technique lors des séances individuelles pour inciter la personne que j’accompagne à quitter ses schémas de pensée rationnelle. En montrant, en représentant sa dynamique interne, ses problématiques ou ses blocages, de nouveaux éléments surgissent souvent qui apportent un éclairage nouveau.

Des groupes ponctuels de psychodrame sur 1 jour 1/2 vous seront régulièrement proposés. Ils seront co-animés par Joëlle Osella, psychodramatiste certifiée et moi-même et se dérouleront à Grenoble (voir CALENDRIER)

Psychogénéalogie

Lors d’un événement traumatique, un des réflexes de la sidération est de garder le silence dans l’espoir que du silence naîtra l’oubli.

Or, même si la mémoire consciente de l’événement peut disparaître, ça n’est pas le cas de la mémoire émotionnelle, qui va continuer à se communiquer à travers le temps et les générations. C’est elle qui se manifeste par les silences, certains comportements, la transmission de rites, de noms, de sous-entendus, et se répète à travers les syndromes d’anniversaires, les tâches inachevées, deuils non faits, les enfants symptômes, et diverses manifestations occasionnant des souffrances chez ceux qui les vivent.

Une à trois séances de psychogénéalogie de 3 heures chacune sont en général nécessaires pour explorer l’histoire familiale, selon la problématique à éclaircir.

Journal thérapie

Dans le travail d’accompagnement individuel, la pratique du Journal Créatif® permet d’accélérer le processus thérapeutique.

En déposant à l’extérieur de soi ses sentiments et ses pensées, en les mettant en forme par l’écriture, le dessin, le collage, la personne accède à des ressources qu’elle ignorait, libère des tensions, dénoue des blocages.

Par des exercices guidés en séance, et par une pratique personnelle entre les séances, un cheminement interne se déroule, amenant la personne à des prises de conscience et à l’expérience de ses potentiels créatifs, non seulement dans son Journal, mais aussi dans sa vie au sens large.